OP RoundSquare chez les AWACS le 27 – 28 Avril 2013

IMG_6977.JPGPréface

Et voilà, de retour d’une OP plutôt hors du commun sur divers points que je vais vous citer ici, pourquoi hors du commun ?
Simplement car celle-ci es notre baptême du Valdebloristan, et qui dit Valdebloristan, dit altitudes comprises entre 1300 et 2250 mètres, dénivelé de 70 a 150%, forets haute et humides, bref du bon hardcore.

Pour faire simple le Valdebloristan c’est la ou se déroule la “Plume Blanche” organisé par nos compatriotes montagnard, les AWACS Concept.

Cette OP a été organisé avec l’ensemble des représentants de la Cellule ACP qui est un regroupement d’association d’airsoft désireuse de jouer le même genre de Milsim.

Déroulement de l’OP

6H00 départ avec Mattam, on récupère Arcuce et Greendoc et direction le Valdebloristan, 3H10 de routes estimé. La météo nous annonce … de la pluie, de la pluie et encore de la pluie mais ! des températures positives !

On arrive sur le début de la piste qui nous mènera sur notre point d’insertion qui se situe a 1890m d’altitude.
Après avoir dégager la route d’un tronc d’arbre mystérieusement tombé sur la piste qui fait un petit 2.3 mètres de large, on continue notre ascension, là le ton est donné, d’un coté du chemin comme de l’autre, falaise!
On passe en 4 roues motrices car ça grimpe de plus en plus, et des plaques de neiges apparaissent, impossibilité de faire demi tour, et écart interdit sauf si tu veux faire de la chute libre…
Regard sur le GPS, on est a 300 mètres de notre point d’insertion, mais celui ci se trouve a 1900, la nous sommes a  … 1500 … plus de distance verticale qu’horizontale …

Finalement une épingle serrée avec 1 mètre de neige aura raison du 4×4, on ne montera pas plus, on se fixe dans le petit dégagement de l’épingle prés a repartir, on prend les sacs et on décolle, on rend compte a notre PC, on as du retard sur le départ mais pas de souci.

Équipé de nos sacs pour la nuit on décolle, encore 2 virages en épingles et nous seront sur zone d’insertion, par la suite 800 mètres a flan de montagne, et 200 en descente pour arriver sur notre point de vie qui se trouve a 300 mètres en surplomb.

IMG_6964.JPGArrivé a notre point d’insertion on est dans la blanche ( la neige ) progression difficile, on a pas prévus les raquettes, on est mal surtout qu’on fini avec 1 mètre de neige.

A ce moment, je me retourne vers GreenDoc et lui dit ” bordel mais qu’es ce que je fout ici !”

IMG_6963.JPG
Puis après consultations avec le groupe, on se rend a l’évidence que continuer comme ça sans raquettes serai impossible, on choisi le plan B qui consiste a revenir au véhicule, reprendre une autre piste pour s’approcher au plus proche de l’objectif.

En trouve une zone ou cacher le véhicule, on met les bâches quelques branches et on démarre une marche rapide par le chemin.

IMG_6966.JPGA ce moment le brouillard est très important, on resserre les rangs, objectif a 500 mètres, on rend compte a notre PC.
Là on a en visuel un batisse, on s’approche, rien n’indique la présence de quelqu’un, volet fermé, pas de traces au sol, on progresse toute fois doucement, secteur dégagé.

On continue, on passe une coulé d’avalanche qui a englouti le chemin, maintenant on est certain que personne n’est passer ici, à nouveau des habitations, un chamois nous surprend a une dizaine de mètres, cependant je regarde le Garmin qui m’indique qu’on a dépasser notre objectif de 300 mètres!
Demi tour sur zone, je m’attendais a voir une clairière, mais avec la brume on n’a rien vu.

Confirmation donnée une clairiére avec 4 bâtiments dont 1 “habitable”.IMG_6969.JPG
Notre PC nous demande une photos des battisses seulement il faut être a 10 mètres !
Cliché effectué ! Observation de la zone jusqu’à 14H00, aucunes activité sur zone, objectif rempli on demande une mise a jour des ordres, le PC nous indique que les renseignements confirme l’échange sur un autre point, on reste en position, une pluie battante arrive, on met les hommes a l’abri dans la battisse “habitable”.

Un de nos supérieurs nous demande de rendre compte, et ensuite nous ordonne de quitter les lieux, visiblement l’échange ne s’effectuera pas sur notre zone il nous rapatrie à ses cotés a l’opposé de la carte, heureusement qu’on est véhiculé, et quel bonheur que de monter au sec avec du chauffage !

Sur la route, nous avons l’information que notre cible est véhiculé dans un SUV noir, et là on regarde dans le rétro, un Renault Scénic Noir avec un individu veste camo. On decroche vers un chemin d’habitation, en espérant de pas avoir été repéré.

IMG_6974.JPGOn rejoint la zone et on entre en contact avec notre supérieur Mino. On rend compte de vive voix, et on reste en standby pour un appuis éventuel.

On apprend que nos compatriotes les GAP on également quitter leur point d’observation et sont en liaison visuelle avec un groupe d’individu, d’un autre groupe on apprend qu’un convoi de vehicule Mili est en route sur la position des GAP qui sont en civil a la terrasse d’un bar, et là c’est le drame, la GAP est repéré.
La mission est avortée, le temps n’étant pas clément, et certaines personnes donc les Recondo Squad étant sur zone depuis la veille 19H00, on comprend qu’a ce moment là les difficultés météorologique puissent mettre a mal le moral des troupes, FINEX derrière une bière, il est 18H00.

Par la suite l’organisation nous informe qu’aux vues de la situation, nous allons reprendre comme si rien ne c’était passer, et que l’OP reprend son déroulement normal.

Nous rejoignons donc la zone de bivouak prévus, et passons la soirée / nuit avec les copains Contractor83, et la GAP, que ça fait du bien de rigoler avec les amis !

Aprés une nuit bruyante, ( des animaux étrange rodant non loin de ma position 😛 ) nous nous équipons, l’ordre tombe,
ASP + GAP vous partez sur le bunker N1 nous surveillez et rendez compte.
IMG_6986.JPG

Approche véhiculé, déploiement a pied, on arrive sur zone !

La GAP se charge de sécurisé l’intérieur du bunker nous les abords, rien a signaler aucune activité, juste du matériel ( carte, armement, etc ).
La une jeep en approche, on observe, il ne fait que passer, 1 individu a bord.
Il repassera en tout 3 fois.

On rend compte au PC, pas de réponse, on tente a nouveau une liaison, aucun réponse, on se déploie et on renouvelle les appels, on arrive a l’évidence que notre PC est tombé, paix a leurs âmes, sans PC, pas de retour d’info terrain, bref nous sommes seul, on se consulte avec la GAP.
On se position en prévision de taper la jeep, en attente, le temps passe, toujours rien…..

11H40 toujours pas de jeep, on bouge vers les véhicules, et on rejoint la dernière position connu du PC, et là on vois notre joli PC HS, FINEX pour nous.

On apprendra que l’objectif sera désamorcé avant l’heure prévus, ce qui rend la mission globale réussie.

C’est au nom de l’association que nous tenons a remercier les AWACS pour le terrain simplement sublime, et la cellule ACP pour leur sérieux et leur implication, ainsi qu’a tous les joueurs pour leur bonne humeur et leur motivation malgré les éléments naturel déchainés !